Sortie au musée de Saint-Germain-en-Laye

rencontre du 12 novembre 2011 au musée d'archéologie national de Saint Germain en Laye.

Notre visite avait pour thématique la spiritualité en Europe à travers les artefacts du musée.

Nous avons tout d'abord admiré la majestueuse tête mégacéros au fond de la salle dédiée au paléolithique :

mégacéros mégacéros2

Poupée Subversive nous a présenté l'époque Paléolithique.
Les peuples, chasseurs cueilleurs, nous ont laissé peu d'information sur leur religion. Il est parfois avancé un peu rapidement une fonction religieuse à toutes sortes d'objets, mais il nous a semblé envisageable que les hommes de l'époque aient pu faire "de l'art pour l'art". Certaines peintures et gravures rupestres, effectuées dans des grottes d'accès extrêmement difficile, et sans éclairage naturel suggèrent des actes rituels. Dans ce cas on imagine plutôt un ou quelques chamanes s'isolant dans des grottes, que le rassemblement de l'ensemble d'une communauté.

Parmi les objets typiques de cette période : des silex taillés, des "Vénus" : statuettes féminines dont la fonction reste controversée, des gravures de vulve, et des objets décorés de silhouettes animales.

vénus vulve

cheval

Nous nous sommes interrogés devant la qualité des gravures d'animaux, sur l'absence d'objets "ratés", et évoqué la possibilité qu'elle soit due à une très forte proportion de "chef d'oeuvres", et donc une pratique assidue de la gravure et sculpture.


Brau a ensuite mené la visite de la galerie consacrée au Néolithique.

A cette période les hommes maîtrisent les techniques de l’agriculture, et l'on passe d'une société que l'on imagine assez égalitaire, à une organisation par classes sociales, dominée par les guerriers.
La religion semble évoluer d'un culte des ancêtres vers une religion plus codifiée avec des divinités.

Nous avons pu voir diverses épées, éléments de chars, casques et armures en bronze, ainsi que des objets de parure en or.

épée
une épée votive : trop grande et lourde pour avoir servi au combat

cône

C'est également à cette période qu’apparaît la poterie.
Nous avons remarqué des statuettes beaucoup moins "réussies" d'un point de vue réaliste : y avait-il une "mode" pour la stylisation, les gens avaient-ils moins de temps libre pour ces activités, les statuettes étaient-elles réalisées par des enfants...?

statue


Siannan a évoqué la magie à l'époque Gallo-romaine connue par les tablettes de défixion : tablettes de plomb sur lesquelles étaient gravées des malédictions adressées à des divinités chthoniennes, ainsi que les ex-voto : objets offerts en offrandes, en échange de l'accomplissement d'un vœu.
Les dodécaèdres restent des objets mystérieux, dont l'utilisation a suscité les hypothèses les plus variées : dé, œuvre d'art, calibre pour tuyaux, ou objet philosophico-religieux.

dodécaère

Le musée ayant adopté ses horaires d'hiver, nous avons rapidement été voir la copie du chaudron de Gundestrup avant de devoir quitter les lieux.


Il a été envisagé de réorganiser une sortie au musée, pour prendre le temps de voir et parler de la période gallo-romaine, ainsi que de la salle d’archéologie comparée, voire la salle sur les celtes lorsqu'elle sera rouverte.

Commentaires

1. Le dimanche 30 octobre 2011, 09:40 par Alex

Je viendrais !

Xela alias Alex

2. Le mercredi 9 novembre 2011, 16:13 par Pegasus

Bonjour
J'aimerai participer à cette visite avec deux de mes amis. Nous sommes donc trois.
Je ne sais pas comment vous contacter.
Merci

3. Le vendredi 18 novembre 2011, 15:33 par Xela

Désolé, j'ai dut faire un choix...
à la prochaine rencontre,
Xela désolé

4. Le lundi 28 novembre 2011, 10:39 par Poupée

Et bien bravo et merci pour ton travail et pour ce très bon compte rendu siannan! \o/

5. Le lundi 28 novembre 2011, 19:29 par Siannan

et merci à toi Poupée de nous avoir présenté le Néolithique !

6. Le mercredi 30 novembre 2011, 20:16 par Snorri, le korrigan/gnome blagueur

Merci à vous deux pour avoir organisé et présenté la sortie! ; )
( et à toi aussi Brau, même si tu étais en retard, si jamais tu passes par là pour voir le message)

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet