le pendule

Compte rendu de la rencontre du 13 novembre 2011 sur le thème du pendule et baguettes de sourciers.

origine et histoire :

Le pendule est cité dans un document datant de 1326 : décrit par le pape comme un anneau attaché à un fil pour obtenir les réponses « à la manière du diable ».

Son utilisation se répand à la fin du XVII° siècle.

Des baguettes étaient utilisées par les anciens grecs, scythes et romains dans le domaines sacré, pour interpréter la volonté des Dieux.

Des écrits du XV° siècle citent l'utilisation de baguettes pour rechercher des métaux ou de l'eau.



Principe :

Le pendule n'est pas nécessairement composé d'une matière particulière, tout poids attaché à une ficelle convient. L'extrémité pointue facilite néanmoins l'utilisation en permettant de mieux visualiser le mouvement.

Les baguettes de sourciers sont formées de deux extrémités se rejoignant, généralement faites dans des bois particuliers traditionnels : le noisetier est souvent cité, en Irlande la tradition recommande l'aubépine.

Il existe plusieurs théories pour expliquer le fonctionnement de ces outils :

- théorie « énergétique » : le bras et le pendule canalisent l'énergie. Notre énergie est amplifiée par la question.

- théorie « neurologique » : nous connaissons la réponse à la question, mais inconsciemment, nous ne pouvons expliquer rationnellement ce savoir (télépathie, autres sens ?). On peut faire se manifester cette réponse par un code impliquant des geste minimes, qui du fait de leur très faible ampleur ne sont pas contrôlés et inhibés par le cerveau-conscient (qui n'a pas « commandé » ce mouvement). L'outils amplifie le mouvement minime, le rendant visible, et permettant d'en prendre conscience.

« le pendule est un moteur de recherche » !




Méthode :

Pour commencer à utiliser un pendule, il faut le « programmer » : c'est à dire établir un codes de communication, qui permettra d'interpréter les réponses. Le pendule peut fournir 3 ou 4 réponses : OUI, NON, peut être / ne sait pas / question mal formulée et/ou ne veut pas répondre / tu te fiches de moi !
Il n'existe pas de codes universels, chacun peut choisir le sien, par plusieurs méthodes.
Soit on décide arbitrairement d'associations mouvements – réponses, puis on pense fortement à la réponse en faisant faire au pendule le mouvement correspondant. Dans un deuxième temps on pense à la réponse sans bouger consciemment le pendule. Mais on peut par l'esprit l'inciter à amplifier le mouvement.
Une autre méthode consiste à déterminer à l'aide du pendule le code à utiliser. Pour cela on pense fort à la réponse, et l'on observe le mouvement « spontané » du pendule.

Il peut être bon de « rappeler » au pendule le code avant chaque séance. Les questions doivent être les plus précises possibles et fermées (réponse oui ou non, le pendule n'en dira pas plus !)

L'utilisation du pendule demande de l'entrainement et de la pratique.

Il est important d'être calme et détendu, « l'esprit vide », sans s'attendre à une réponse particulière pour ne pas influencer le pendule.
Les meilleurs moments pour son utilisation seraient pendant la nouvelle Lune. On peut aussi prendre en compte les heures planétaires.

Le pendule peut être chargé, et la plupart des gens préfère que leur pendule ne soit pas touché par d'autres personnes.

Utilisation :

traditionnellement utilisé pour trouver de l'eau, des métaux, un objet, ou déterminer un type d'énergie présente en une endroit particulier.
Il peut aider à déterminer le meilleur mot à utiliser dans un rituel, ou préciser le temps de rechargement d'une pierre par exemple.
A également été décrite une utilisation du pendule en rapport avec la voiture, pour déterminer ce qui ne va pas...

Il existe des pendules particuliers :
le pendule dit « témoin » permet d'insérer une matière à l'intérieur de celui-ci : pierre, cheveux d'une personne...
des pendules avec une mine à leur extrémité permettraient d'obtenir un message écrit.

des tables de pendules permettent de faire un choix entre plusieurs mots / concepts. On peut par exemple utiliser une table avec des runes tracées que l'on choisit à l'aide d'un pendule...




Références :
Le pendule, Sig Lonegren
le pendule divinatoire
la radiesthésie
dowsing
vidéo-cours en anglais 

les tables de pendules d'Eloa

Commentaires

1. Le dimanche 2 septembre 2012, 15:59 par leveque michel

Bonjour,
selon mon expérience il est possible d'utiliser le pendule pour savoir ce qui se passe dans une situation qui nous intéresse puis toujours par le pendule orienter cette situation dans le sens que nous voudrions voir se réaliser en s'assurant bien entendu que cela ne nuira à personne.De cette façon on peut aussi se défendre très efficacement contre des actions méchantes et injustes dirigées vers nous.Cette méthode est très efficace.Michel (de Rouen).

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet