la magie

compte rendu de la rencontre du 16 octobre 2010 sur la magie

  • Qu'est-ce que la magie ?

« l'art d'influencer le réel par des symboles (objets, mots, gestes...) »

selon A. Crowley : « la science et l'art d'encourager des changements à se produire selon sa volonté »

selon Levi Strauss : « la magie existe à partir du moment où l'on fait intervenir le monde immatériel dans le monde matériel »


La cuisine serait-elle une forme de magie ?
En mélangeant divers ingrédients, on obtient de nouvelles saveurs, créant une « alchimie ». de même en mélangeant des huiles essentielles, on obtenit de nouvelles propriétés différentes de celles des huiles utilisées.

sorcières


La magie est comme une couleur qu'on ne peut pas voir, mais qu'on perçoit de manière indirecte.

Notre vision de la magie dépend de notre paradigme : notre façon de voir le monde, nos conceptions spirituelles, selon que l'on voit le monde comme un ensemble stable, une infinité d'interactions, une forme de la pensée.... on définira différemment la magie.

On remarquera que la magie est présente dans tous les paradigmes : ne serait-elle pas la réalité et le paradigme une illusion ?

  • On peut différencier 3 types d'approches du concept de magie :

- la vision psychologique :
techniques d'auto-suggestion,
effet placebo : une substance censée de rien produire, du sucre par exemple, mais que la personne pense être un médicament soulage les symptômes.
A l'inverse pour l'effet nocebo : la personne pense que les symptômes vont s'aggraver, et c'est ce qui arrive.
Magie de la part de la personne qui donne ou de celle qui reçoit sur elle -même ?

- Vision énergétique :
manipulation d'énergies, diriger les énergies. En formant par exemple un cône de pouvoir.

- Vision religieuse :
la magie implique des divinités, esprits, entités, anges, guides spirituels...

pythie

ainsi face à un problème, on peut utiliser différentes techniques :
- entrer en contact avec une divinité, lui demander conseil, aide...
- agir directement en réalisant un sort, en cherchant à agir par l'immatériel sur la matériel
- en s'attaquant aux énergies : en cherchant sur le plan énergétique d'où vient le problème, et agir sur cette énergie qui aura des conséquences dans le réel.

On distingue également plusieurs manières de pratiquer la magie  :
- de manière très codifiée, ritualisée : « la haute magie »
- de manière spontanée, instinctive : « basse magie »


  • La magie nécessite-t-elle la croyance et la volonté pour opérer ?

Des exemples ont montré qu'elle peut agir sans que la personne qui la réalise n'y croit, ni ne cherche à obtenir de résultat :

ainsi lors d'un jeu de rôle, une personne ne croyant pas à la divination s'est trouvée à jouer le rôle de tireuse de carte, l'a réaliser sans même à chercher à obtenir une réponse exacte, et a révélé au joueur qui l'interrogé les éléments lui permettant de trouver la solution du jeu au bout de quelques heures alors que le jeu était prévu pour 2 jours...

Ou une autre personne qui a réalisé à la lettre un rituel sans vraiment y croire et a été surprise des résultats !
Mais lorsqu'elle a parlé du rituel à la personne qu'il concernait, l'effet a été annulé !

sorcière 2


  • aspects éthiques :

il est bon de bien réfléchir à ce que l'on souhaite exactement et à ses conséquences avant d'entreprendre un travail magique.

Un tirage de tarot peut affecter profondément la personne qui le reçoit, sa façon de comprendre ce qui est dit étant influencée par son humeur, ses expériences... Il convient donc de faire un peu preuve de psychologie.


On décrit classiquement une loi « du triple retour ». Elle exprime le fait que ce que l'énergie que l'on envoie nous revient amplifiée.
Ce phénomène peut se rencontrer en dehors de la magie : vous rendez service à un ami, il est content, vous en êtes content et il va essayer de faire à son tour plaisir.
A l'inverse les relations peuvent s'envenimer...

Ce phénomène pourrait toutefois être contourné, notamment par un exercice de visualisation : inspiration d'énergie positive en soi, expiration et rejet de tout ce que l'on peut avoir accumulé de néfaste.

La tradition Wiccane a pour règle « tant que nul n'est blessé, fais ce que veux ».

La magie chaotique, recherche à se passer de paradigme, et a pour loi « si ça marche, fais-le ».

Marianne pourrait par exemple âtre invoquée en magie politique, comme divinité de liberté du peuple.

sorcière 3


  • Ressources sur le thème de la magie :

Les définitions de l'art traditionnel de la magie 
magie du chaos
théorie et rituels de magie du chaos
magie druidique
Theories of magic
The Laws of Magic 

Commentaires

1. Le jeudi 21 octobre 2010, 10:42 par Xela

Kikou, j'étais heureux de vous avoir rencontré
à la prochaine
xela

2. Le jeudi 21 octobre 2010, 11:22 par Jessilia

Intéressant :-)
Je regrette de ne pas avoir pu venir... Mais merci pour ce compte-rendu Siannan !

3. Le samedi 11 décembre 2010, 16:47 par manotte patricia

J'aimerai en savoir plus et mieux vous connaitre, je n'ai aucun contact dans la région ou je vis.. Pyrénées Atlantiques. Merci. J'ai énormément apprécié votre site.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet