Fête de Ganesh

compte rendu de la fête de Ganesh - 1er septembre 2013

Une fête pas comme les autres. A Paris, les Hindous organisent une cérémonie religieuse puis vont défiler dans les rues du 18e arrondissement, à l'occasion de la fête de Ganesh. Ganesh, fils de la déesse Parvati et du grand seigneur Shiva, est une divinité à quatre bras, avec une tête d'éléphant et une seule défense, emblématique de la sagesse, de l'intelligence et de l'éducation. Au moment du passage du char de Ganesh, l'eau d'une centaine de noix de coco est répandue sur le sol. Le char de Ganesh, plus de 5 mètres de hauteur, est recouvert d'étoffes et décoré de guirlandes, fleurs fraîches, bananes et noix de coco. Musiciens et chanteurs suivent le char.

Ce fut une belle expérience indienne au cœur de Paris !

Avant le passage du défilé, les rues ont été nettoyées avec de l'eau de rose et du safran. Les femmes portaient dans les cheveux des fleurs de jasmin. Que de senteurs exotiques !

autel
autel avec offrandes.
au sol : amas de noix de coco destinées à être brisées au passage du char de Ganesh, avec des morceaux de camphre en feu.

En tête du cortège, défilent des joueurs de flûte, de nageshvaram et de tambour, des danseurs et des danseuses portant sur leurs épaules le grand arceau de plumes de paon (kavadi) et sur leurs têtes des pots de terre cuite dans lesquels brûleront du camphre.
Les danseurs m'ont semblé dans un certain état de transe, d'autant que le défilé dure 6 heures, avec un lourd arceau sur le dos !



Tout au long du parcours, des noix de coco sont brisées : la coquille symbolise l'illusion du monde, la chair le Karma individuel, et l'eau l'ego humain, en brisant la noix de coco, on offre son coeur à Ganesh. L'eau de centaines de noix de coco est répandue sur la chaussée au passage du char de Ganesh.

Tiré par deux grandes cordes en fibre végétale de vingt mètres chacune, le char haut d'environ cinq mètres, abrite la statue de Ganesh, le dieu à tête d'éléphant. Il est entièrement recouvert d'étoffes rouges et blanches et décorées de nombreuses guirlandes, de fleurs fraîches, de régimes entiers de bananes, de noix de coco et de feuilles d'aréquiers.
char
cortège
elephant

Le char est suivi par des chanteurs et des musiciens.
Tout au long du parcours, les marchands indiens ont décoré la devanture de leurs échoppes, monté des autels avec des offrandes qui sont bénies, et ils distribuent nourriture et boissons.

autel2

Après le passage du cortège, nous avons déambulé dans les rues en fête.

rue

Les plus courageux et les moins agoraphobes sont parvenus à se faufiler un passage pour pénétrer dans le temple.
Puis nous avons discuté autour d'une dosai (crêpe indienne), lassi (boisson sucrée) et thé indien (avec du lait à la place de l'eau).

quelques vidéos pour vous donner une idée de l'ambiance :
noix de coco
musique et danse des hommes
danse des femmes

site du temple de Ganesh à Paris

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet